GUIDE POUR CONCEVOIR SON FICHIER

 

Comment concevoir son fichier pour l’impression d’étiquettes adhésives ?

 

  1. Formats de fichiers
  2. Résolution d'image
  3. Mode colorimétrique
  4. Gestion des couleurs et du taux d'encrage
  5. Format, débords et fonds perdu
  6. Marge de sécurité et zone tranquille
  7. Repères d'impression
  8. Polices et typographies
  9. Traits et contours fins
  10. Gris et noir
  11. Filet de découpe
  12. Blanc de soutien
  13. Dorure or ou bronze
  14. Gestion des calques masqués


ÉTAPE 1 : FORMATS DE FICHIERS 

Pour une qualité d’impression réussie, il est important de disposer d’un fichier de bonne qualité. C’est pourquoi, nous vous recommandons de nous transmettre vos fichiers design au format PDF pour impression. Les extensions AI (Adobe Illustrator) ou encore PSD (Adobe Photoshop) sont également acceptées en web to print.

Pour les fichiers vectoriels (PDF ou AI), nous vous recommandons de bien vectoriser les polices de caractères avant de nous faire parvenir votre fichier.

Attention : Les fichiers déposés lors de la préparation de votre commande ne doivent pas excéder un poids de 50 Mo (méga-octects).

Si vous devez impérativement nous transmettre vos fichiers natifs, importez une prévisualisation JPEG ou TIFF lors de la préparation de la commande. Vous pouvez ajouter en commentaire des précisions sur les éléments de votre fichier dont vous n’êtes pas certain(e) afin que notre équipe PAO puisse les contrôler. Si vous souhaitez effectuer des modifications pointues sur vos fichiers, il vous faudra au préalable contacter le service PAO pour leur faire part de vos attentes afin que l’on puisse vous orienter vers le “forfait PAO” le plus adapté à votre projet. 


ÉTAPE 2 : RÉSOLUTION D’IMAGE

Vos visuels bitmap doivent avoir une résolution de 300 dpi (pixels / pouce).  Il s'agit de la résolution optimale pour garantir une bonne impression . Si vos fichiers contiennent des éléments bitmap d'une résolution inférieure, les images pourront alors être pixellisées et la qualité d'impression en sera affectée. A l'inverse, une résolution trop élevée provoquera un ralentissement du traitement de vos fichiers, sans gain de qualité notable.

Notre équipe PAO ne pourra pas vérifier l’intégralité des images présentes dans le document, il en est donc de votre responsabilité de vérifier que tous les visuels intégrés dans vos fichiers aient une résolution d’image d’un minimum de 300 dpi pour garantir une impression non pixellisée. 


ÉTAPE 3 : MODE COLORIMÉTRIQUE 

Veuillez s’il vous plaît, nous faire parvenir des fichiers enregistrés en mode CMJN (Cyan - Magenta - Jaune - Noir). Le mode couleur RVB est dédié à l'affichage écran et non à l'impression. Si vous envoyez des fichiers en RVB, ces derniers seront convertis automatiquement en CMJN et vous pourrez constater des variations de couleur entre le rendu écran et vos documents imprimés.

Il est préférable d'éviter d'intégrer des éléments RVB dans un fichier CMJN, au risque d'avoir des problèmes de rendu colorimétrique. 


ÉTAPE 4 : GESTION DES COULEURS ET DU TAUX D'ENCRAGE

Veuillez vous assurer que le taux d’encrage maximum (somme des valeurs des couleurs CMJN) soit inférieur ou égal à 280% pour les images et les aplats. Pour déterminer le taux d'encrage de votre fichier :

DEPUIS ACROBAT PRO (recommandé) : Ouvrez le panneau "Pré-presse". Vous pouvez définir une valeur maximale de taux d'encrage. Toutes les zones dans lesquelles le taux d'encrage dépasse le seuil indiqué seront colorées en surbrillance. Pour plus d'informations, cliquez ici.

Pour une impression optimale, nous vous déconseillons d'appliquer un pourcentage de couleur de repérage à 100%. Par exemple, si vous souhaitez du "noir", vous ne devez pas mettre 100% Cyan, 100% Magenta, 100% Jaune et 100% Noir.

Taux d'encrage dans Adobe Acrobat Pro

DEPUIS PHOTOSHOP : Dans le panneau "Informations", vous avez la possibilité de sélectionner l'outil "Encrage" pour calculer le taux d'encrage d'un point précis

Taux d'encrage dans Adobe Photoshop


ÉTAPE 5 : FORMATS, DÉBORDS ET FOND PERDU

Veuillez préparer vos fichiers au format réel (échelle 1) en y ajoutant les débords de 2 mm. Si votre document comporte un fond de couleur (exemple : un aplat de couleur en fond, une photo étendue sur l’ensemble du document ou des éléments graphiques allant jusqu'au bord), vous devez faire dépasser la couleur de 2 mm (soit 4mm en tout) par rapport au format final du document pour couper « dans la couleur » et éviter un contour blanc sur la tranche. 2 mm doivent donc être rajoutés à chaque extrémité du fichier : haut, bas, droite et gauche. Ce dépassement de couleur est appelé fond perdu.

IMPORTANT : Si vous imprimez une étiquette avec un fond en aplat noir ou foncé (couleur foncée), nous attirons votre attention sur le fait que la tranche du papier sera mise en évidence lors de la découpe de l'étiquette. Cela aura pour conséquence de créer un filet blanc tout autour de l'étiquette. Si vous souhaitez obtenir une étiquette avec un bord noir (pour apposer une étiquette noire sur un packaging noir par exemple), nous vous recommandons de contacter préalablement notre service client pour envisager d'autres solutions. 


ÉTAPE 6 : MARGE DE SÉCURITÉ (ZONE TRANQUILLE)

Zone tranquille

Afin d’être sûr de ne pas couper un texte, un élément graphique, réduire une bande tournante fine ou éviter que des textes soient pris dans la reliure, nous vous recommandons de ne placer aucun texte ou élément graphique important à moins de 2 mm du bord de votre étiquette.


ÉTAPE 7 : AUCUN REPÈRE D’IMPRESSION !

Vos fichiers doivent être préparés SANS AUCUN REPÈRE D’IMPRESSION (pas de traits de plis, pas de repères de montage, pas de gammes de couleurs ...).


ÉTAPE 8 : POLICES ET TYPOS

Si vous envoyez un fichier vectoriel (ai, eps, pdf), nous vous conseillons de vectoriser l’ensemble des polices.

Par ailleurs, nous vous recommandons de ne pas utiliser de corps inférieur à 6 points pour vos textes. 


ÉTAPE 9 : TRAITS ET CONTOURS FINS

Nous vous conseillons de ne pas utiliser de contours inférieurs à 0,5 points. 


ÉTAPE 10 : GRIS ET NOIR

Si votre étiquette comporte des éléments graphiques ou textes de couleur grise ou noire, nous vous invitons à utiliser une couleur uniquement composée de noir à 100% ou de noir descendu (pour les gris). Vous ne devez pas utiliser de gris ou noir quadrichromiques (composés des 4 couleurs CMJN) pour les aplats mais surtout pour les éléments graphiques fins (contours et textes).


ÉTAPE 11 : FILET DE DÉCOUPE 

Veuillez faire figurer le tracé de découpe d'épaisseur 0,2 point en tant que couleur personnalisée (ton direct) en surimpression directement sur le fichier d’impression. Pour un bon traitement de votre commande, merci de nommer le calque de la façon suivante 'Decoupe'  sans accent, et avec un D majuscule. 

IMPORTANT : En cas de forme de découpe trop complexe, rendant l'échenillage mécanisé impossible, Adesa se réserve le droit de livrer les étiquettes en rouleau non-échenillées. Pour plus d'information, veuillez vous rapprocher de votre service client.

Nommage du calque de découpe d'une étiquette sur-mesure


ÉTAPE 12 : BLANC DE SOUTIEN  

Lorsque vous commandez une étiquette sur un support Polypropylène (PP) transparent ou argent ou un papier kraft, il peut être nécessaire d'imprimer un fond blanc total ou partiel pour apporter du soutien à la couleur (afin d'éviter qu'elle soit translucide), ou pour masquer la matière argentée. Le blanc de soutien doit être spécifié dans une couche en ton direct, nommée "White" (avec W majuscule), et positionnée en premier plan et en surimpression de la quadri.

 

Commencez par créer la zone sur laquelle il ne doit pas y avoir de blanc de soutien :

Zone sans blanc de soutien dans Illustrator

Si vous imprimez sur du support argent, vous pouvez simuler un effet doré en appliquant un ton 6/20/60/6

Code couleur dorure dans Illustrator

Définissez ensuite la zone sur laquelle le blanc de soutien doit s'appliquer (par exemple en créant un rectangle puis en utilisant l'outil Pathfinder pour combiner plusieurs objets). Puis créez une nouvelle teinte en ton direct dans Illustrator, que vous allez nommer "White".

Calque blanc de soutien dans Illustrator

Exportez ensuite votre fichier en format PDF, et ouvrez-le dans Acrobat Pro. Vous pouvez alors visualiser la couche de blanc de soutien "White" et les couches en quadri.

Gestion de l'argenté ou effet métallisé dans Illustrator

 

 

Aperçu dans Adobe Acrobat Pro

 

 

 


ÉTAPE 13 : DORURE OR OU BRONZE

Sur papier polypropylène argent, il est possible de simuler un effet dorure or ou bronze en imprimant les couleurs suivantes : 

  • DORURE OR : 
    • Cyan = 0 
    • Magenta = 20 
    • Jaune = 60 
    • Noir = 6 
       
  • DORURE BRONZE : 
    • Cyan = 0 
    • Magenta = 70 
    • Jaune = 100
    • Noir = 0

Lorsque ces couleurs vont être imprimées sur un support en polypropylène (PP) argent, la teinte associée à l'effet métallique va donner un rendu doré, à condition de ne pas utiliser de blanc de soutien.


ÉTAPE 14 : NOTION DE CALQUES

Il est important de ne pas masquer les calques dans votre fichier. En effet, un calque masqué sera détecté sur machine et imprimé sur votre étiquette. Veillez donc à vous assurer de ne pas laisser de calques masqués dans votre fichier final.


Dernière mise à jour : Janvier 2021